Cache-cache

« Notre intimité secrète », dit Maurice Blanchot, « cela donc qui devrait nous être le plus proche, est aussi ce qui nous est le moins accessible »(1).
A travers ce projet intitulé Cache-cache, je poursuis ma recherche autour de l’intime, « cette part d’ignoré que nous ne savons pas abriter » (2), cet(te) inconnu(e) logé au plus profond de chacun d’entre nous.
A travers ce même personnage, qui (se) cherche et qui se cache, s’établit un parallèle entre le jeu de cache-cache et le « je » qui s’échappe à lui-même.

1- Le livre à venir, Paris, Editions Gallimard, Collection « Folio Essais », 1995, p.283
2- Selon les propos de Pierre Sague, recueillis lors du séminaire du 23/04/09, l’intime se définit en psychanalyse comme un « secret ignoré ». Secret, non pas au sens d’inavouable, mais d’ignoré, d’inconnu. L’intime est cette part d’inconnu que nous ne savons pas abriter.